09/07/2011

USA : coffres pleins mais ventres vides

 

Des millions de gens souffrent de faim dans le pays le plus riche du monde, avec un secteur agricole des plus productifs.

Aujourd'hui, aux Etats Unis, 16.6% des habitants (soit plus d'un sur six) souffrent « d'insécurité alimentaire ». Plus de 16 millions de mineurs vivent dans la pauvreté soit 2 millions de plus qu'avant la crise économique.

De nombreuses familles n'avaient jamais imaginé vivre sans toit ou ne pas pouvoir nourrir leurs enfants. Ils jouissaient d'une vie de classe moyenne. Tout a basculé avec la crise.

A « Disney World », Orlando, en Floride, « le lieu le plus heureux du monde »,  67 motels logent plus de 500 enfants  sans domicile, 1000 étudiants ont récemment perdu leur logement.

L'organisation, « Feeding America » (nourrir l'Amérique), apporte une aide aux  personnes touchées : 37 millions d'étasuniens, dont 14 millions d'enfants, une augmentation de 46 % comparée avec 2006. Sa directrice a déclaré au Washington Post « la faim est partout dans ce pays en ce moment », dans la capitale du pays le plus puissant du monde, Washington, plus de 400 000 habitants ont souffert de la faim pendant la récession.

Aux Etats-Unis, le record de personnes qui dépendent de l'assistance fédérale pour manger a été battu, un enfant sur quatre dort en ayant faim.

La réponse d'Obama ?

-La faim n'est pas parmi les priorités du Président Obama, « l'insécurité alimentaire » n'étant pas un sujet de « sécurité nationale ».

-réduction de l'assistance alimentaire aux nécessiteux,

-coupes sombres dans les dépenses sociales, il faut faire 480 milliards d'économies nouvelles du système de santé d'ici 2023.

-réforme des retraites

Motif : réduire le déficit (!) qui représente une miette par rapport au budget mais c'est encore trop pour le capital. Davantage de personnes vont vivre plus misérablement jusqu'à mourir de faim.

Dans le même temps le gouvernement propose :

-réduction des taux d'imposition sur les revenus des millionnaires.

-augmentation de la dépense pour la défense.

En 2010, les profits des entreprises ont augmenté avec le taux le plus rapide depuis 1950. La rémunération moyenne des dirigeants des 200 premières entreprises américaines a bondi de 20%, pour atteindre 11,6 millions de dollars. Le PDG de « Black et Decker » a perçu 32,6 millions (+253%) mais l'entreprise a supprimé 4.000 emplois.

Les 400 étasuniens fortunés ont plus de richesse que la moitié des foyers de ce pays.

Le capitalisme c'est cela :

Il n'hésite pas à détruire des vies, à mettre en cause l'avenir économique du pays. Mais la riposte grandit aujourd'hui aux USA. Des manifestations ont lieu contre les propositions du Congrès visant à réduire sévèrement les programmes d'assistance pour les pauvres et pour ceux qui souffrent de faim.

Source : « site Communistes »

el diablo
 
 

22:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.