17/05/2013

Les USA sont vraiment sous la botte des fascistes... lisez plutô t!

 
 
Sent: Thursday, May 16, 2013 7:02 PM
 
Subject: Les USA sont vraiment sous la botte des fascistes... lisez plutôt!
 
Un texte que j'ai traduit du castillan
 
****
 
Effrayant : Le Pentagone s'arroge le droit de réprimer "les désordres imprévus"

JEAN-GUY ALLARD -
Le caractère fasciste du pouvoir impérial s'est accentué gravement ce lundi (ndlr: 13 mai 2013). Avec l'introduction de changements subtils dans la régulation de la loi intitulée "Appui à la Défense Civil des Agences de l'ordre Public". Les militaires se sont accordés -silencieusement- le privilège de prendre le contrôle des rues sans obtenir le consentement préalable des autorités locales ou fédérales.
Un précédent qui change les règles du jeu respectées depuis quelques deux siècles, selon un texte de l'analyste Jed Morey, publié ce mardi (ndlr: 14 mai) dans le prériodique Long Island Press de New-York.
Selon Morey, l'aspect le plus préoccupant de la modification de la normalité est l'inclusion d'un vocabulaire imprécis qui permet l'intervention militaire en cas de "désordres civils".
Voici la nouvelle formulation telle qu'énoncée par le Pentagone:
"Les commandants militaires fédéraux ont autorité, dans des circonstances extraordinaires d'urgence lors desquelles l'autorisation préalable du Président est impossible et les autorités locales dûment constituées incapables de contrôler la situation, pour participer temporairement aux actions nécessaires pour calmer les désordres civils imprévus à grande échelle"
Bruce Afran, un avocat des libertés civiles et professeur de droit constitutionnel à l'Université de Rutgers, cité par Morey, appelle cette règle "de prise de pouvoir rampante par les militaires" et dit: "L'impact est très fort parce qu'en réalité cela viole la présomption que l'armée est sous le contrôle du civil".
Un des aspects des plus inquiétants des nouveaux procédés qui régissent le commandement militaires sur le terrain en cas de désordres civils se réfère à l'autorité. Non seulement, on n'a pas réussi à définir quelles circonstances seraient assez graves pour que l'autorité du Président soit "impossible" sinon qu'on concède l'autorité totale à des fonctionnaires de la Défense comme "commandants militaires".

"Ceci n'est pas différent de la clause des pouvoirs d'urgence dans la Constitution de Weimar (Reich allemand). Il s'agit d'une concession d'un pouvoir d'urgence aux militaires pour gouverner à leur guise dans n'importe partie du pays"
De même, Afran exprime sa crainte sur la dite autorité " pour participer temporairement aux actions nécessaires pour étouffer des troubles à grande échelle"
"Toutes ces lois (répressives) ont une chose en commun, elles n'ont pas de définition. Temporaire pour combien de temps? Il n'y a rien qui le dise. les définitions sont vagues jusqu'à l'absurde" insiste l'universitaire.
Le commentaire de Morey -intitulé "US Military ‘Power Grab’ Goes Into Effect” (longislandpress.com) permet de se rendre compte de la lente mais inexorable évolution de la "démocratie" nord-américaine vers le fascisme le plus authentique. Celui dont rêvent les grandes multinationales qui orientent véritablement, et plus que jamais, le destin de cette nation.
La tragédie de Boston et n'importe quel évènement violent rapportés par la presse sensationaliste nord-américaine ont comme fonction d'offrir au fascisme impérial davantage d'occasions de s'étendre face à un public déjà bien conditionné, otage de son ignorance.

16:36 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.