02/12/2015

CUBA: Un vaccin de premier recours contre le cancer du poumon pour tous

Encore une nouvelle avancée dans la recherche médicale à CUBA. Bravo !
 
Sent: Wednesday, December 2, 2015 6:35 PM
 
Subject: [Frances] Un vaccin de premier recours contre le cancer du poumon pour tous
 
A Camagüey, le 2 décembre (ACN).
 Le vaccin thérapeutique cubain CIMAVAX FEM, du Centre d'ingénierie moléculaire (CIM), a été soumis cette année à un nouvel essai clinique qui permettra l’application de ce traitement contre le cancer du poumon de cellules non petites dans tous les hopitaux des municipalités du pays.
Lors du IIIe Atelier régional d’essais cliniques qui a eu lieu dans cette ville, Geidy Lorenzo, responsable de l’essai, a expliqué que l’objectif de l'étude est de standardiser et de réguler L’ administration du médicament au cours des soins de premier recours pour tous.
Sa basse toxicité, ses faibles effets secondaires, ainsi que la   facilité d'application sous-cutanée, permet au médicament d'être livré aux unités médicales les plus proches des patients, tels que les hopitaux et les cabinets du médecin de la famille, a signalé la spécialiste.
Elle a ajouté que les villes de Villa Clara et de La Havane ont déjà commencé l’essai dans un hopital par quartier et qu’il sera étendu progressivement à d'autres territoires courant 2016.
Pour sa part, le Dr Ramon Ortiz, coordinateur du projet à Villa Clara, a déclaré que l'utilisation du vaccin thérapeutique est complémentaire à d'autres traitements conventionnels tels que la radiothérapie et la chimiothérapie.
Il est important d’ajouter que les vaccins thérapeutiques ne peuvent prévenir ni guérir le cancer, mais viennent aider à contrôler la maladie et à offrir une meilleure qualité de vie pour le patient, en particulier lorsque la tumeur est à un stade avancé, a expliqué le médecin.
Le vaccin CIMAVAX EGF, qui renforce la réponse immunitaire de l'organisme à la maladie, a obtenu son premier enregistrement à Cuba en 2008 et fait partie des médicaments de base depuis 2012.
Il a été fourni à plus de 3000 patients à Cuba et fait actuellement l’objet d’étude dans d'autres pays pour lutter contre la tumeur du poumon qui reste le cancer le plus meurtrier dans le monde entier.

19:48 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.